RDC/Kananga : Célébration de la journée internationale de la jeune fille sous le thème « Ma Voix, l’égalité pour notre avenir »

RDC/Kananga : Célébration de la journée internationale de la jeune fille sous le thème « Ma Voix, l’égalité pour notre avenir »

10 octobre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

La Journée Internationale de la Jeune Fille (JIF) 2020, célébrée le 11 Octobre de chaque année, a vécue à Kananga au Kasaï Central ce samedi 10 octobre courant dans la cours du Lycée Bwena Muntu, en présence des autorités tant politiques, des agences des nations unies et des invités de circonstance.

C’est l’ONG femme main dans la main pour le développement du Kasaï (FMMDK) qui l’a organisée en collaboration avec Le fond de Nations Unies pour la population (UNFPA) et la Caisse Nationale de Sécurité Sociale(CNSS).

Tout a débuté avec une marche qui est parti de la Gare SNCC passant par la place de l’indépendance, pour chuter à Bwena Muntu où plusieurs activités étaient au rendez-vous, notamment la danse, les poèmes, les jeux de football et volleyball pour fille, Karaté, Boxe et tant d’autres cenettes.

Prenant la Parole, la Présidente du cadre de concertation de la jeune fille du Kasaï Central, Felicia Mutshima Kola, a rappelé l’importance de la célébration de cette journée qui consiste à promouvoir les droits de la jeune fille, d’encourager ses initiatives de développement et de lutter contre toutes les violations de ses droits et de discrimination dont elles sont victimes quotidiennement et qui constituent un frein pour leur émancipation et émergence.

C’est ainsi qu’elle a invité ses pairs à la prise de conscience, en banissant toutes les formes des antivaleurs qui leurs caractérisent et qui réduisent leur dignité de jeune fille; et de se livrer à l’entrepreneuriat afin de devenir autonome.

De son côté, le représentant de l’UNFPA a d’emblée salué l’initiative de l’ONG FMMDK dans l’organisation de cette journée, ce avant d’interpeller l’assistance du rôle majeur que la fille est censé joué au sein de la communauté, pour son émergence, d’où son appel lancé aux filles de privilégier les études pour devenir indépendantes dans la société, et car elles ont d’après lui les atouts capables de contribuer au développement de la société.

Pour sa part, Le Directeur Adjoint de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) a quand à lui présenter les avantages qu’ont les familles à se déclarer et s’enregistrer à son institution pour bénéficier des allocations familiales, qui vont aider à la prise en charge scolaire des enfants, plus particulièrement de jeunes filles qui sont souvent marginalisées, délaissées et discriminées pour leur scolarité.

Ivan Honoré Mudiangombe