RDC/Goma: Félix Tshisekedi promet de superviser personnellement les opérations militaires à Beni (député Kyambi)

RDC/Goma: Félix Tshisekedi promet de superviser personnellement les opérations militaires à Beni (député Kyambi)

8 octobre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le président de la République Démocratique du Congo, Félix Tshisekedi promet restaurer la paix et la sécurité dans la province du Nord-Kivu. Il l’a dit mercredi 7 octobre 2020, lors de son entretien avec les députés provinciaux du Nord et du Sud-Kivu.

Selon le député provincial, Désiré Kyambi, le chef de l’État a réitéré sa ferme volonté de pacifier l’Est du pays. L’élu de Beni ville affirme que le président de la république promet de s’installer personnellement au Nord-Kivu pour superviser les opérations militaires contre les groupes armés.

« Nous sommes venus fraichement de vacances parlementaires on a vécu de choses terribles alors nous avions profité de la présence du chef de l’État à Goma pour échanger sur la situation sécuritaire à Beni et sur l’ensemble de la province. Le chef de l’État a clairement reconnu qu’il avait promis de restaurer la paix ici chez nous et qu’il continue à fournir beaucoup d’efforts pour que la région soit pacifiée. Il a promis de retourner ici à Goma et que lui-même va superviser les opérations militaires jusqu’à ce que la paix revienne à Beni et partout ailleurs où il y’a des problèmes similaires. On attend comme il a promis qu’il va revenir dans quelques semaines et nous voudrions voir le chef de l’État à œuvre » a expliqué le député provincial, Kyambi Lukumbuka Désire.

Pour lui, le pari n’est pas encore gagné avant que les populations retournent dans les zones en forte turbulences comme Mayangose, Eringeti, May may Moya, Alungupa et ailleurs.

Outre la sécurité, les députés provinciaux ont aussi parlé du développement avec le président de la république.

A en l’en croire, le député Kyambi Lukumbuka Désire, la question de l’asphaltage des tronçons Beni Butembo et Beni Kasindi a été aussi au centre de ses échanges.

« Pour cette question, il a dit que ce dossier est clos parce que les contrats sont déjà signés bientôt l’entreprise qui a gagné le marché sera à pied d’œuvre. On attend que l’entreprise puisse descendre vers Beni pour commencer avec les activités » a expliqué l’élu de Beni ville.

Selon la même source, Félix Tshisekedi a promis de poursuite judiciaire à tout député qui sera attrapé dans le soutien des groupes armés, et ce, en rendant les immunités inopérantes.

Jonathan Kataliko