RDC/création du Parti Socialiste Kongolais « PSK » : « c’est pour rompre avec le statuquo infernal dont le Congo est trempé depuis maintenant 100 ans » co-fondateurs (Tribune)

RDC/création du Parti Socialiste Kongolais « PSK » : « c’est pour rompre avec le statuquo infernal dont le Congo est trempé depuis maintenant 100 ans » co-fondateurs (Tribune)

6 octobre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

La situation catastrophique et apocalyptique dans laquelle se trouve notre pays, la condition pitoyable, désastreuse et diabolique de misère, de chômage et d’inconscience dans laquelle notre peuple est plongé sans secours aucun.

Le recul de la République Démocratique du Congo sur tous les plans : guerres par-ci, par là, corruptions, détournements des deniers publics et toute sorte d’antivaleurs.
Le pays est devenu un nid de pirates à cause des politiciens périmés provenant pour la plupart des partis politiques dont la vision et l’idéologie ne sont que théoriques car jamais mis en pratique une fois qu’ils sont devant le pouvoir.

CONDORCET, cet écrivain français disait :  » Qu’il n’ya pas de démocratie tant que le peuple n’est pas éclairé et instruit sur le fonctionnement de la chose publique ». Les Congolais excellent dans l’ignorance.

Concluant que tous les maux énumérés n’ont qu’une seule source ; des partis politiques mafieux, alimentaires et théoriques qui déforment leur militants et leur prépare au pillage systématique et égoïste du pays pour s’enrichir, enrichir le parti mais jamais la nation.
Voilà pourquoi, les nationalistes, activistes, patriotes, congolais conscients de tout bord sommes réunis et avions pensé pour la création à venir d’un parti politique dénommé Parti Socialiste Kongolais, PSK en sigle. C’est pour rompre avec le statuquo infernal dans lequel le Congo est trempé depuis maintenant 100 ans.
Le PSK se basera sur l’idéologie « socialisme » pour éduquer et former les congolais afin d’aimer son pays et son prochain et la création des emplois comme objectif principal en dehors de la conquête du pouvoir.

Aristote ne disait t-il pas  » qu’un citoyen est un individu capable de gouverner et d’être gouverner » . Pour dire qu’on a qu’un simple Congo et que l’implication de tous pour le relever demeure sacro-sainte.

Co-fondateur

Joachim Mansilua
Peter Tshimbalanga