RDC-Beni/tueries : la véranda mutsanga a remis  un cercueil et une croix au maire pour dire non aux massacres

RDC-Beni/tueries : la véranda mutsanga a remis un cercueil et une croix au maire pour dire non aux massacres

3 octobre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le groupe de pression Véranda Mutwanga section de Beni au Nord-Kivu a remis, samedi 3 octobre 2020, une croix et un cercueil vide au maire de Beni, pour dire non au massacre à répétition des civils. C’était au cours d’une marche pacifique organisée ce même samedi à Beni.

Des centaines des militants qui ont pris part à cette manifestation ont dénoncé les tueries des civils à Beni. Avec cette croix et un cercueil, la véranda mutsanga, lance aussi un dernier avertissement au gouvernement de mettre fin à la guerre avant de se prendre en charge.

 » Stop au massacre, nous voulons la paix sans elle nous ne sommes rien » peut-on lire sur leurs calicots.

Ce groupe de pression invite la cour opérationnelle du Nord-Kivu de lancer les audiences publiques de présumés auteurs des massacres déjà arrêtés. Mais également, d’interpeller devant la justice les députés provinciaux et nationaux qui avaient été cités par le maire Nyonyi Bwanakawa, en mai dernier, comme complices des tueries.

La véranda mutsanga a aussi réitéré sa confiance aux forces armées congolaises (FARDC), qui traquent les rebelles Adf, auteurs des centaines des morts à Beni.

« Nous continuons à soutenir les FARDC dans la traque des rebelles Adf et nous les appelons d’être animés par un esprit patriotique car l’objectif est que la paix revienne à Beni. Bravo aux Fardc malgré la mort sur le champ de batailles » ont expliqué des centaines des manifestants.

Si leurs revendications ne seront pas prises en compte, les militants de la Véranda Mutwanga promettent d’aller chercher les rebelles dans la brousse sans aucune autorisation des officielles.

JEK