RDC/Lualaba : Le transport des produits miniers par voie ferrée au cœur des échanges entre la délégation de la SNCC et les représentants de deux entreprises minières

RDC/Lualaba : Le transport des produits miniers par voie ferrée au cœur des échanges entre la délégation de la SNCC et les représentants de deux entreprises minières

30 septembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Il s’est tenue le mardi 29 Septembre dernier à Kolwezi dans la province du Lualaba une réunion entre la délégation de la Société Nationale des Chemins de Fer du Congo (SNCC) conduite par son PCA Gabriel Antoine KYUNGU WA KUMWANZA et les représentants de deux entreprises minières oeuvrant dans le Lualaba.

En véritable facilitateur entre les deux parties, le Gouverneur de cette province, Richard MUYEJ MANGEZ MANS, a ému le vœu de voir un partenariat entre les sociétés KAMOA conduite par son DG Marc FAREN et COMMUS conduite parnla DGA Madame Zhang, avec la Société Nationale des Chemins de Fer du Congo (SNCC) dans l’évacuation des produits miniers.

Au sortir de cette réunion, monsieur Fabien MUTOMB, Directeur Général de la SNCC a indiqué que la rencontre était plutôt prometteuse. ‹‹La voie ferroviaire c’est la plus pratique, la plus bénéfique et la plus sûr››, a-t-il déclaré. Avec une capacité d’évacuation de 540 tonnes dans une rame et pendant que les deux entreprises possèdent plus d’un million à elles seules, il y a de quoi se réjouir.

‹‹Nous avons décidé d’organiser le conseil d’administration à Kolwezi, (…) Prendre contacte avec des entreprises minières de telle sorte qu’elles puissent ramener aux rails ce que nous pouvons faire bouger››, renchéri monsieur Fabien MUTOMB, DG du champion de transport en surface et géant ferroviaire Congolais (SNCC ndlr).

Visiblement satisfait des échanges, le DG de KAMOA, Marc FAREN est revenu sur le long terme de sa société. ‹‹Nous KAMOA, nous aimerions travailler avec la SNCC dans ce pays. Nous croyons que la solution à long terme est dans les rails. Nous reconnaissons le soutien du Gouverneur et nous allons travailler avec la SNCC pour trouver une solution bénéfique pour tout le monde››.

Pour sa part la Directrice Générale adjointe de COMMUS, madame Zhang a annoncé vouloir appeler d’autres sociétés Chinoises non seulement à venir investir en RDC, mais aussi à participer activement à l’établissement et la réalisation de ce projet de chemin de fer.

David MWANIA