RDC/Nations-Unies : Félix TSHISEKEDI appelle l’ONU à sanctionner les tireurs de ficelles de la guerre de l’Est

RDC/Nations-Unies : Félix TSHISEKEDI appelle l’ONU à sanctionner les tireurs de ficelles de la guerre de l’Est

23 septembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le Chef de l’État Congolais, Félix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO s’est exprimé ce mardi 22 Septembre 2020, à l’occasion de la 75ème Assemblée Générale de l’Organisation des Nations-Unies (ONU).

Dans son allocution préenregistrée d’une vingtaine de minutes diffusée sur la chaîne nationale (RTNC) à 21heures, heure de Kinshasa, le Chef de l’État Congolais a, sur le volet de son discours lié à la sécurité, reconnu que la situation sécuritaire demeurait préoccupante à l’Est du pays.

‹‹Certains éléments résiduels des groupes armés aussi bien nationaux qu’étrangers y sont encore actifs et continuent à semer la mort et la désolation››. Pour mettre fin à cette guerre qu’il qualifie de ‹‹non conventionnelle››, Félix TSHISEKEDI affirme qu’il est bien établi que ces groupes armés disposent des ‹‹moyens›› qui leurs permettent de poursuivre leurs activités.

‹‹Ces moyens proviennent souvent de l’exploitation illicite des ressources naturelles écoulées en dehors de la RDC, à travers des réseaux biens établis et sans aucun doute l’aide de certains souteneurs››, indique-t-il, avant d’appeler l’ONU à prendre des mesures contre les tireurs de ficelles. ‹‹Je lance un appel à la communauté internationale, afin que des sanctions appropriées, ciblées et efficaces leur soient appliquées››.

Ainsi, pour Félix TSHISEKEDI, seule l’éradication des ‹‹souteneurs›› impliquerait la neutralisation des groupes armés. ‹‹Nous ne pouvons pas neutraliser les groupes armés sans éradiquer leurs sources d’approvisionnement et d’appuis que sont les réseaux de certains souteneurs››, conclut-il.

Il sied de rappeler que l’Assemblée Générale de l’ONU est une cérémonie internationale majeure qui se tient chaque année à New-York aux États-Unis, siège de l’Organisation des Nations-Unies (ONU), et qui a commencé depuis le lundi 21 Septembre 2020 par vidéoconférence à cause de la pandémie du Coronavirus.

David MWANIA