RDC-KINSHASA/EPST : Inauguration du complexe scolaire Maman Jeanne par Marie Olive LEMBE en présence de Willy Bakonga

RDC-KINSHASA/EPST : Inauguration du complexe scolaire Maman Jeanne par Marie Olive LEMBE en présence de Willy Bakonga

21 septembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

C’est sans doute le statut de 1ère dame qui a changé en la personne de Marie Olive LEMBE KABILA, mais pas ses habitudes, pas son cœur. En effet, l’ancienne first lady de la RDC a procédé ce dimanche 20 Septembre 2020 à l’inauguration du Complexe Scolaire Maman Jeanne, dans la commune de Mont-Ngafula à Kinshasa.

Oeuvre de l’ex 1ère dame Marie Olive LEMBE KABILA, le Complexe Scolaire Maman Jeanne c’est un cursus complet qui commence de l’école maternelle jusqu’au niveau secondaire en plus des humanités qui proposent des options Littéraire, Pédagogique, Scientifique et Commerciale de Gestion.

C’est aux côtés de Willy BAKONGA WILIMA, ministre d’État à l’EPST et du Gouverneur de la ville province de Kinshasa, Gentiny NGOBILA MBAKA ainsi que de plusieurs autres responsables du secteur et invités de marque que Marie Olive LEMBE a remis officiellement les clés de cette école à sa promotrice, Maman Jeanne, dont l’idée de l’érection est venue dans ce coin perdu de Kinshasa

Dans sa prise des paroles, la promotrice de l’école n’a pas cessé de remercier l’ex 1ère dame pour cette dotation qui va reprendre à un besoin crucial d’infrastructures de bonnes qualités dans ce coin de Kinshasa. Pendant son inauguration, des kits de lavage des mains, des caches nez ainsi que des manuels scolaires en langues nationales ont été remis à la promotrice.

Déterminé à améliorer la qualité de l’enseignement en RDC, Willy BAKONGA WILIMA, ministre d’État à l’Enseignement Primaire Sécondaire et Technique (EPST) voit en cette œuvre ‹‹un creuset du savoir d’où sortira une élite responsable, capable de servir la nation›› et a promis de suivre de très près l’évolution de cette école.

Prenant la parole à son tour, tout en appelant les bénéficiaires d’en faire bon usage, Marie Olive LEMBE KABILA a indiqué que cette réalisation s’inscrivait dans une démarche participative en vue d’aider l’éducation nationale à se relever.

David MWANIA