RDC/ affaire Kamwina Nsapu: La SCED met en garde  Denis Kambayi contre son initiative d’amnistier les auteurs des exactions commises aux Kasaïs

RDC/ affaire Kamwina Nsapu: La SCED met en garde Denis Kambayi contre son initiative d’amnistier les auteurs des exactions commises aux Kasaïs

17 septembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net



La Société Congolaise pour l’Etat de Droits dit avoir suivi avec attention l’initiative législative du Sénateur Denis Kambayi portant amnistie pour faits de guerre commis dans l’Espace Grand Kasai. Cette proposition du sénateur centre Kasaïen a été annoncée au sortir de la cérémonie d’ouverture officielle de la session parlementaire de septembre 2020, le mardi 15 septembre dernier.

Tout en s’efforcant de comprendre la pertinence de cette démarche, la SCED, « se permet de prévenir le Sénateur Kambayi sur le fait que pareille initiative ne doit pas être, à n’en point douter, incompatible avec l’obligation qui incombe à chaque Etat d’enquêter et d’engager les poursuites sur les actes constituant les graves violations des droits de l’homme », prévient-on.

Pour cette organisation de la société civile, les mesures d’amnistie à proposer ne devraient pas s’étendre aux personnes soupçonnées d’avoir commis ou donné l’ordre de commettre les crimes graves dans la Région du Kasai.


« La SCED saisit l’opportunité que lui offre cette tribune pour rappeller au Président du Grand Kasai que les lois d’amnistie de 2009 et 2014 avaient exclus de leur champs d’application les crimes contre la.paix et la sécurité de l’humanité, respectivement en leurs articles 2 et 3 » conclut-elle.

Ivan Honoré Mudiangombe