RDC/Abattage de l’Okapi à Lomela : Claude Nyamugabo invite les autorités judiciaires à se saisir du dossier pour faire subir la rigueur de la loi aux auteurs

RDC/Abattage de l’Okapi à Lomela : Claude Nyamugabo invite les autorités judiciaires à se saisir du dossier pour faire subir la rigueur de la loi aux auteurs

4 septembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

L’Okapi étant une espèce intégralement protégée par les lois réglementaires en République Démocratique du Congo en l’occurrence par la loi n°14/003 du 11 février 2014 relative à la conservation de la nature et la loi n°82-002 du 28 mai 1982 portant réglementation de la chasse; abattre un Okapi, le blessé, le capturé, le détenir, l’acheté ou le vendre sont proscrits en RDC.

Par un communiqué de presse, le ministre Congolais de l’environnement et développement durable, maître Claude Nyamugabo Bazibuhe, indique avoir appris avec consternation l’abattage d’un Okapi en date du 31 Août dernier dans le territoire de Lomela au Sankuru. Dans ce communiqué, Claude Nyamugabo rappelle que la loi prévoit des sanctions pénales lourdes qui peuvent aller jusqu’à dix ans de servitude pénale.

Tout en félicitant la bravoure et l’esprit écologique de l’administrateur du territoire de Lomela avec ses services pour avoir saisi une peau fraîche d’Okapi, produit du braconnage, le ministre de l’environnement exhorte les autorités judiciaires à se saisir du dossier pour faire subir la rigueur de la loi aux auteurs.

À la population du territoire de Lomela en particulier et aux Congolais en général, le ministre de l’environnement les appelle à prêter main forte à l’ICCN pour assurer la protection et la conservation des Okapis, espèces animales dont la RDC est le seul pays à détenir, ainsi que pour toutes les autres espèces menacées de disparition par suite des effets de braconnage, de commence illégal et de changement climatique.

David MWANIA