RDC/Kananga : La société civile salue l’avancement des travaux de lutte anti-érosive exécutée par l’OVD

RDC/Kananga : La société civile salue l’avancement des travaux de lutte anti-érosive exécutée par l’OVD

2 septembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

L’Office de voirie et drainage (OVD) Direction du Kasaï central exécute il y a de cela trois mois les travaux de lutte anti-érosive dans la ville de Kananga avec l’appui financier du Fonds National d’Entretien Routier (FONER). Il travaille les ravins se trouvant sur les sites de l’avenue du commerce, au niveau de l’école Lumières de Nations, ceux de la RN1 au niveau des installations de la gare SNCC et au niveau de Bena Mande.

Le Conseil Régional des ONG de Développement (CRONGD), membre de la société civile locale salue cette noble entreprise de l’OVD pour l’exécution de ces travaux. CRONGD déplore par ailleurs certaines pratiques qui déstabilisent les responsables de ce service technique, principalement son Directeur Provincial, Alain Tshimbalanga, qui serait traîné en justice.

Cette intervention de Albert Kiungu Muepu, Secrétaire Exécutif de cette organisation vient un jour après qu’un mouvement citoyen  » Maintenant ou Jamais » ait déposé une plainte au parquet général de Kananga contre le Directeur Provincial de l’OVD, qu’il accuse d’avoir instruit ses agents d’infliger des coups et blessures à deux de ses membres en plein contrôle citoyen sur le site d’exécution de la gare SNCC.

« Au début nous avons salué avec les deux mains, le lancement et l’attention qui a été accordée à toutes ces têtes d’érosions sur la ville de Kananga et l’intervention qui était confiée au service technique, OVD. Et aujourd’hui avec le retour de la pluie, nous pouvons tracer un bilan globalement satisfaisant car tous les chantiers sur lesquels l’OVD s’était engagé, ont bougé, » s’est-il réjoui.

Kiungu Muepu souhaite que l’OVD allait jusqu’au bout avec l’exécution de ces travaux qu’il a déjà amorcés et que les fonds décaissés pour ces travaux soient utilisés à bon escient. Et d’inviter la population de la ville de Kananga à la vigilance et à veiller au grain dans tous les sites de travaux.

Il condamne avec la dernière énergie « des pratiques révolues et malsaines qui tendent à décourager les bonnes initiatives et la volonté de l’OVD de mettre son expertise pour éradiquer ce fléau, plus particulièrement de son Directeur Provincial Alain Tshimbalanga, qu’on voudrait traîner en justice ».

D’après certains observateurs, interrogés par la rédaction du grandjournalcd.net, « traduire en justice le Directeur Provincial de l’OVD en cette période pleine d’exécution des travaux anti-érosifs et des pluies qui s’annoncent est une cabane montée par les ennemis de la ville de Kananga qui veulent à tout prix écarter son expertise, pour que ces travaux s’arrêtent et que la ville perde toutes ses routes d’intérêt très capital ».

Le gouvernement provincial et plus particulièrement le ministre provincial en charge des Infrastructures et Travaux publics devront s’impliquer dans cette situation pour que mettre hors état de nuire toute cette manœuvre.

Ivan Honoré Mudiangombe