RDC-KINSHASA : après plusieurs descentes et plaidoyers de la députée Liza Nembalemba, le gouvernement réagit et les travaux de réhabilitation de l’avenue de la Libération sont en cours d’exécution

RDC-KINSHASA : après plusieurs descentes et plaidoyers de la députée Liza Nembalemba, le gouvernement réagit et les travaux de réhabilitation de l’avenue de la Libération sont en cours d’exécution

1 septembre 2020 0 Par Grandjournalcd.net

L’élue provinciale de la Commune de Selembao, la députée Liza Nembalemba a plusieurs fois effectué des descentes pour trouver des solutions provisoires à l’état de délabrement très avancé de l’avenue de la Libération ex. 24 novembre au niveau du marché de Selembao en y jetant a mainte reprise des moellons, caillasses et autres, sur fond propre. Elle n’a cessé dans ces différents messages d’inviter les membres du gouvernement à s’impliquer tout en précisant que « le travail d’un député n’est pas de réhabiliter les routes mais plutôt celui d’être le porte parole de sa population, faire le suivi des différents travaux amorcés ». Pari gagné pour elle car les travaux de réhabilitation de l’avenue de libération ex 24 Novembre sont lancés et en cours d’exécution.

Cette élue du peuple félicite le Chef de l’État Félix Antoine TSHISEKEDI pour son implication personnelle ainsi que les efforts du Vice-premier Ministre, Ministre des Infrastructures Travaux Publics et Reconstructions, Willy Ngoopos, Liza Nembalemba dit pouvoir considérer la réhabilitation comme un pari gagné et indique pouvoir compter sur cette avenue pour fluidifier le déplacement des Congolais en général et des Kinois en particulier.

‹‹Parmi les objectifs atteints, il y a déjà la réhabilitation de la route ex 24 Novembre. La population de Selembao se fier de l’implication de leur députée Liza Nembalemba qu’elle appelle affectueusement  »Maman Sociale », « il nous faudrait plus des femmes de ce genre, dynamique et si consciencieuse, qui fait ces descentes parfois même sous la pluie, a chaque fois qu’elle écoute nos cries des pleurs » ont-ils fait savoir.

La Rédaction