RDC: les nominations à la cour constitutionnelle au centre des échanges entre Martin Fayulu et Théodore Ngoyi

RDC: les nominations à la cour constitutionnelle au centre des échanges entre Martin Fayulu et Théodore Ngoyi

31 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

De retour au pays après plusieurs mois passés à l’extérieur, Martin Fayulu a reçu maître Théodore Ngoyi ce lundi 31 août 2020. Au coeur de leurs échanges, la destitution de Felix Tshisekedi Tshilombo suite à son ordonnance n°20/116 du 17 juillet 2020 portant nomination des membres de la cour constitutionnelle ainsi que l’ordonnance d’organisation judiciaire n°20/108 du 17 juillet 2020 portant nomination des magistrats civils du siège.

Maître Théodore Ngoyi n’a pas caché sa satisfaction face à la presse au sortir de leurs échanges. « Notre démarche est amorcée en rapport avec la violation intentionnelle et manifeste de la constitution et des dispositions légales et réglementaires applicables à l’espèce . C’est dans ce cadre que nous avons échangés avec Martin Fayulu qui a adhéré à cette vision. À t’il précisé .

À en croire cet avocat au barreau de Matete, le remplacement de deux membres du même groupe, à savoir les juges Noël Kilomba et Jean Ubulu à la cour constitutionnelle par Felix Tshisekedi est une violation de la constitution. Un fait infractionel dont il pourrait être « poursuivi pour la haute trahison et violation intentionnelle de la constitution  » a renchéri, Théodore Ngoyi.

Il sied de rappeler qu’en date du 17 juillet 2020, le président de la République a signé une ordonnance portant nomination de plus de 64 magistrats.

18 jours après soit le 04 août 2020 la plus part des magistrats nommés ont prêté serment devant le président de la république Felix Tshisekedi, exceptés les deux juges Noël Kilomba et Jean Ubulu de la cour constitutionnelle restés attachés à « leurs fauteuils à la haute cour ».

ISAAC NGUNZA