RDC/EPST : Exétat à Kananga, une Augmentation des effectifs à 25.937 en 2020 au Kasaï central 1

RDC/EPST : Exétat à Kananga, une Augmentation des effectifs à 25.937 en 2020 au Kasaï central 1

31 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Lancement officiel ce lundi 31 août 2020 dans la cours de l’Institut Kananga 1 du Complexe l’Athénée de Kamayi de la session jumelée de l’Exetat 2020 dans la province éducationnelle Kasaï central 1.

C’est le ministre provincial en charge des mines et énergies, Thierry MULUMBA qui en a donné le go en présence des membres du comité provincial de l’éducation.

D’après Léon Tosuesue, Directeur Provincial de l’éducation au Kasaï central 1, la participation des élèves finalistes du secondaire est passée de 19.027 inscrits(dont 5.400 filles) en 2019 à 25.937(dont 7.200 filles) en 2020, soit une augmentation de 6.910 dans cette province éducationnelle.

Cette augmentation selon lui, est obtenue grâce aux efforts déployés par le Chef de l’État Félix Tshisekedi qui a rendu la gratuité de l’enseignement effective en RDC dans le secteur public et en ayant amélioré les conditions de vie de et salariale des enseignants.

Léon Tosuesue n’a pas tardé de rendre des hommages au ministre de l’EPST Willy Bakonga pour s’être battu pour sauver cette année scolaire 2019-2020, on organisant les enseignements à distance par la radio et en convaincant la coordination de la riposte de Covid19 et le gouvernement congolais pour la reprise des cours.

De son côté, Thierry MULUMBA, a invité les élèves finalistes, à comprendre que la réussite aux épreuves nationales leur permettra de passer de l’étape de l’enseignement secondaire à celle de l’Université qui leur garanti une vie professionnelle épanouie, tout en leur recommandant le respect strict des mesures barrières.

Il les a en outre exhorté aux finalistes à banir les pratiques de tricheries et de collaboration, mais plutôt faire montre une preuve de moralité afin de contribuer à la restauration de l’État de droit prôné par le Chef de l’État, Félix Tshisekedi.

La hors session de l’Exetat verra les élèves finalistes faire face à la dissertation, à l’oral de français et à la pratique pendant quatre jours.

Ivan Honoré Mudiangombe