RDC-Kananga/EPST-Tenafep: 55.473 élèves finalistes dont 24.473 prennent par au Tenafep au Kasaï central 1

RDC-Kananga/EPST-Tenafep: 55.473 élèves finalistes dont 24.473 prennent par au Tenafep au Kasaï central 1

26 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le ministre provincial en charge des mines et représentant du gouverneur a.i du Kasaï central, Thierry MULUMBA a lancé officiellement ce mercredi 26 août le début de passation du Test National de fin d’études primaires (Tenafep) dans la province éducationnelle du Kasaï central 1.

La cérémonie y relative a eu lieu dans la cours de l’école primaire Muoyo Mwimpe de la sous division Kananga 2, dans la commune de la Ndesha, en présence des membres du gouvernement provincial, du comité Provincial de l’exétat et des invités de circonstance.

D’après le directeur provincial de l’éducation du Kasaï central 1, Léon Tosuesue près de 55.473(Cinquante cinq mille, quatre cents sept trois) élèves finalistes, dont 24.473( vingt quatre mille quatre cents sept trois) filles sont attendus à ces épreuves nationales de deux jours, du 26 au 27 Août dans sa province éducationnelle, pour 165 centres de passation.

Cette augmentation de nombre de participants selon lui est le fruit de la gratuité de l’enseignement de base prônée par le Chef de l’État Félix Tshisekedi, dont un vrai passage de 39.000 candidats pour l’année passée à 55.473 cette année.

Léon Tosuesue ajoute que le Tenafep de cette année est une promotion spéciale pour les élèves finalistes du primaire car l’année scolaire ayant été perturbée par la pandémie Covid19.

Prenant la parole pour le lancement officiel de ces épreuves, Thierry MULUMBA a demandé aux élèves finalistes du primaire à considérer ces épreuves comme tous les examens scolaires qu’ils ont déjà eu à passer dans leur parcours, et éviter de paniquer et de tricher afin d’obtenir des résultats reflétants leurs connaissances.

Il a par ailleurs prôné l’observance stricte des mesures barrières contre la pandémie à Coronavirus dans tous les centres de passation des épreuves afin de lutter contre toute contamination des élèves et des parties prenantes.

Ivan Honoré Mudiangombe