RDC-Kinshasa/EPST : sous l’impulsion de Willy Bakonga, le collège Saint Michel de bandalungwa refectionné grâce aux fonds du FPEN

RDC-Kinshasa/EPST : sous l’impulsion de Willy Bakonga, le collège Saint Michel de bandalungwa refectionné grâce aux fonds du FPEN

20 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Depuis qu’il est à la tête du ministère de l’enseignement primaire, secondaire et techniques (EPST), Willy Bakonga ne cesse d’accentuer sa vision sur la qualité de l’enseignement à assurer en faveur des élèves, futurs gestionnaires du pays, cela par l’amélioration des conditions scolaires, notamment d’infrastructures.

Il y a de cela quelques mois qu’il déplorait les mauvaises conditions d’apprentissage des élèves du Collège Saint Michel dans la commune de Bandalungua,
dont les salles de classe non équipées en bancs et une école ayant perdu tout son éclat.Bref, les besoins étaient immenses pour permettre aux élèves de ladite école suivre les cours dans les conditions optimales.

Heureuse nouvelle que Le Collège Saint Michel de Bandalungua a revêtue de sa robe d’en temps grâce au Fonds de Promotion de l’Education Nationale qui est vite passé à l’action, en equipant toutes les salles des classes des bancs pupitres assez confortables.

Le Fonds de Promotion de l’Education Nationale ne s’est pas arrêté là et a promis d’en faire autant, une fois qu’il disposera de moyens suffisants de sa politique, rassure son Directeur général.

Sentiments de joie et de satisfaction de la part du préfet et élèves de cette école pour l’accomplissement de la promesse leur faite il y a peu par Willy Bakonga car plus ne sera comme avant au Collège Saint Michel.

Plusieurs autres écoles sont sur la liste d’attente de cette cure de jouvence pour améliorer le cadre d’apprentissage des élèves. C’est d’ailleurs l’une de priorités de Willy Bakonga dans l’optique de la réforme de l’enseignement en République Démocratique du Congo.

Willy Bakonga n’a pas manqué à conscientiser les élèves finalistes du primaire et du secondaire qu’il a trouvé en plein cours en leur invitant au respect strict de mesures barrières contre Covid-19.

Ivan Honoré Mudiangombe