RDC : Christelle Bukumbabu Ngoy n’est pas arrêtée, nous l’avons rencontrée à domicile

RDC : Christelle Bukumbabu Ngoy n’est pas arrêtée, nous l’avons rencontrée à domicile

19 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Après les rumeurs de son arrestation hier, la rédaction du GrandJournalCd.net est descendue sur place, à l’une de ses résidences où l’ancien gouverneur a choisi de se replier après son déguerpissement. Une autre résidence luxueuse mais pas au goût de l’homme d’affaires kasaien qui quittait il y a 48 heures une résidence évaluée en plusieurs dizaines de millions de dollars.

Alerté de la présence des journalistes devant son portail, l’ancien gouverneur du Kasaï Oriental fait signe au virgile de laisser « les amis journalistes entrer ». Malheureusement, ce sera le début d’une longue attente. D’un appel à un autre, NgoKas n’a pas assez d’espace pour rejoindre ses hôtes, les reporters du GrandJournalCd.net installés au jardin en plein aménagement,tout comme son nouveau domicile.

Plus de trois heures d’attente, des tours au petit coin deviennent inévitables jusqu’à ce que l’on aperçoive au loin, à l’entrée du premier niveau, une dame brune dégustant un repas, son bébé en main: c’est Christelle Bukumbabu. La même qu’on a annoncée en fuite hier.

« Bonjour honorable, amorce-t-on en approchant vers elle. Bonjour ! Nous repondrra-t-elle avec sourire. Nous avons appris votre arrestation hier par la police judiciaire, et voilà on vous retrouve chez vous. « Me voilà ! » réagit-elle, sans plus de commentaire.

Elle était à table, politesse obligeant, nous devions attendre qu’elle finisse son repas avant de poursuivre. C’est le temps qui a suffi pour que son père soit vite rappellé pour une urgence. L’oiseau s’envola avec sa petite avec la promesse d’un incessant point de presse.

Moïse Dix