RDC/gestion des fonds de la Covid-19 : le ministre de la santé sous la menace d’une interpellation. Que reproche-t-on à Eteni Longondo?

RDC/gestion des fonds de la Covid-19 : le ministre de la santé sous la menace d’une interpellation. Que reproche-t-on à Eteni Longondo?

18 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Tout commence au ministère de la Santé. Il y a près d’un mois, Albert M’peti accusait son titulaire auprès du chef de gouvernement à propos de la mégestion des fonds alloués à la riposte au ministère de la Santé. Dans un mémo « très confidentiel» adressé à Sylvestre Ilunga Ilunkamba, Premier-Ministre, le Vice – ministre de la santé (FCC) dénonçait une «gabegie financière» et «l’affairisme» au ministère de la santé entretenus par son titulaire, le ministre Eteni Longondo (CACH).

«Il existe des solides réseaux mafieux créés à dessein pour détourner» des fonds, affirmait alors Albert M’peti Biyombo non sans pointer du doigt le ministre ci-haut cité.

Quelques jours plutard, c’est Félix Tshisekedi qui instruira à son « homme de mains » contre la mégestion des fonds de l’État, Jules Alingete, le nouvel inspecteur général des finances chef de service pour enquêter entre autre sur cette affaire. Résultats : « les cas de mégestion se sont avérés après l’audit des fonds alloués contre la Covid-19,… Et la justice a été saisie sur instruction du chef de l’État » concluait Jules Alingete lors d’un point de presse tenu jeudi dernier.

Selon des informations recoupées, L’administration au ministère de la santé n’arrive pas à justifier clairement l’utilisation des 10 millions USD alloués pour la riposte contre la Covid-19. Surtout le docteur Jean-Jacques Muyembe insiste n’avoir perçu qu’un montant total de d’ 1.5 millions USD, et qu’entre temps la grogne des équipes commises à la riposte continue et que le personnel soignant continue de se plaindre des arriérés.

A ces informations s’ajoutent le flou qui persiste autour des dépenses injustifiées par le ministre Eteni Longondo comme notamment une ambulance « fantôme » acquise au prix faramineux de 260 000 dollars. Cette ambulance n’existe pas toujours.

Il est également lié à une affaire de paiement du gouvernement à l’hôpital du cinquantenaire. Le gouvernement devait verser 900 milles USD/mois à cet hôpital pour la prise en charge des 268 patients de la Covid 19 soignés à 12 milles USD chacun pour une durée d’internement qui varie entre 16-20 jours. A ce jour, l’hôpital n’a perçu que 500 milles USD. Le reste de cette enveloppe s’est peut-être volatilisée, mais en tout cas n’est nulle part traçable.

Moïse Dix