RDC : l’armée congolaise et celle de l’Ouganda reitèrent leur collaboration envue de traquer les rebelles Adf

RDC : l’armée congolaise et celle de l’Ouganda reitèrent leur collaboration envue de traquer les rebelles Adf

16 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Les autorités de larmée congolaise (Fardc ) et ougandaise (Updf) vont continuer à collaborer dans le soucis de combattre les rebelles ougandais de forces démocratiques alliées (Adf), dans la règion de Beni. L’option a été reaffirmée lors d’un échange de trois jours tenue à Beni (nord-kivu) entre le chef d’état major général adjoint chargé des opérations et renseignements au sein de l’armée ougandaise et le commandant des opérations sokola1, le général major peter Cirimwami nkuba.

Selon le porte-parole des opérations sokola1, le lieutenant antonny mwalushayi, les deux armées ont promis collaborer ensemble en terme d’échange d’information et renseignement  » dans le souci de combattre définitivement ces rebelles Adf, auteurs de plusieurs violences à Beni »

Les officiers congolais précisent qu’aucune opération conjointe de traque des Adf n’est envisagée avec les ougandais.

 » Il s’est tenue pendant trois jours à Beni des rencontres d’échanges d’information entre les responsables des Fardc et de l’Updf, l’armée parce que la coopération n’est pas seulement politique ou économique mais aussi sur le plan sécuritaire. Nous devons mutualiser le renseignement, l’ouganda doit aussi nous amener le renseignement à ce qui concerne la situation sécuritaire de deux frontières. Pour bien mèner les opérations par fois quand on traque l’énnemi il fuit de l’autre côté de l’ouganda » a expliqué le porte-parole de l’armée dans la règion.

Selon notre source, les responsables des Fardc vont se rendre sous peu à Kampala dans le même cadre.

La rebellion ougandaise de l’Adf est présente au nord-kivu dans la règion de Beni depuis plus de deux décennies. Depuis 2014, ce groupe armé est responsable des centaines des morts des civils et d’une vingtaine des casques bleus de l’Onu. L’armée congolaise et la brigade d’intervention de nations unies combattent conjointement ces rebelles.

Jonathan Kasereka