RDC/Affaire 100 millions-BCC : Marcelin BILOMBA accusé de monter des dossiers contre des personnalités congolaises

RDC/Affaire 100 millions-BCC : Marcelin BILOMBA accusé de monter des dossiers contre des personnalités congolaises

14 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Un scandale financier fait état d’un présumé détournement d’environ 100 millions de dollars américains à la Banque Central du Congo, versé par Mutanda Mining.

Cette situation n’a pas laissé indifférentes les organisations citoyennes plateforme des lanceurs d’alertes de la RDC et Congo Brazzaville, qui dit suivre de plus près l’action judiciaire y relative.

Dans un mémorandum adressé au Chef de l’État Félix Tshisekedi et lu au cours d’un point de presse ce vendredi 14 Août au centre Cepas, ce regroupement révèle que « depuis que l’état de droit a été décrété par le Président de la République, plusieurs de ses proches se sont illustrés dans les pratiques illicites de nuire à tout celui qui est contre leurs démarches ».

Particulièrement, la plateforme pointe du doigt accusateur, le conseiller principal du chef de l’État en matière économique, Marcelin BILOMBA de monter cette salle besogne contre le gouverneur de la Banque Centrale du Congo et l’ancien Directeur Général de la DGI et le ministre des finances, principaux détourneurs selon lui.

Par conséquent, elle dit ne pas soutenir les individus mais plutôt les institutions, en tout respect des textes légaux du pays.

« Nous appelons les jeunes à refuser toute manipulation des individus dont les intérêts et les intentions sont connus. La banque mondiale est et reste l’institution de fierté qui garde toutes les traces de paiement et aussi œuvre dans la lutte de la stabilité de la monnaie et dénonçons avec véhémence la cabane montée contre la Banque Centrale du Congo. » Écrit-elle.

S’agissant de la comparution, les organisations citoyennes plateforme des lanceurs d’alertes de la RDC et du Congo Brazzaville, informent l’opinion publique que l’incarcération du Gouverneur de la Banque aura pour un seul objectif de laisser le poste vide pour le remplacer aux prochaines nouvelles nominations car aucune reproche n’est basée sur les 100 millions de dollars américains, soit disant détournés.

C’est ainsi après se basant sur les éléments en sa possession, la plateforme fixe l’opinion tant nationale qu’internationale que la présumée somme n’a pas été détournée comme l’affirme certains proches du Chef de l’État, en instrumentalisant certains magistrats, dont Marcelin BILOMBA qui veut être nommé Gouverneur de la Banque Centrale du Congo, en s’illustrant par des pratiques malsaines pour attirer l’attention du chef de l’État.

Par ailleurs la plateforme dit condamner avec sa dernière énergie cette pratique car selon elle n’honore pas la présidence de la République, une institution par excellence, et met en garde le conseiller économique Marcelin BILOMBA de cesser cette pratique qui risque de créer la confusion au sein de la population.

Pour faciliter la Banque Centrale du Congo, à demeurer dans le combat de la lutte contre la corruption, blanchiment des capitaux sur toutes ses formes ; la plateforme demande au Chef de l’État Félix Tshisekedi de décourager cette pratique qui n’honore pas son cabinet qui depuis s’illustre dans le règlement de compte en s’écartant dans la logique de travailler pour le peuple, car ajoute-t-elle plusieurs entreprises publiques sont là cible des proches du Président de la République qui attire son attention pour des éventuelles nominations.

Pour conclure, les organisations citoyennes plateforme des lanceurs d’alertes, invite Félix Tshisekedi à lutter contre la corruption qui demeure le socle pour vaincre cette pandémie qui ronge depuis la nuit de temps l’économie du pays basée sur l’impunité.

Ivan honoré Mudiangombe.