RDC : la jeunesse de la SYNAGK hausse le ton contre l’assassinat des jeunes kasaiens au Kongo-central et au Haut-Katanga

RDC : la jeunesse de la SYNAGK hausse le ton contre l’assassinat des jeunes kasaiens au Kongo-central et au Haut-Katanga

8 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Deux frères jumeaux, millitants de l’Union pour la démocratie et le Progrès Social ont récemment été battus et immolés au Kongo-central , plus précisément à Kinzau il y a près d’une semaine. Selon des faits rapportés sur place, ces jeunes auraient été victimes de cette barbarie au nom de leurs origines Kasaïennes.

Le même cas a été signalé à Kasumbalesa où un autre jeune Kasaïen a été « sommairement » abbatu. De quoi sortir les jeunes de la Synergie des Notables et Associations du Grand Kasaï de leur silence. Ils ont dénoncé « ces actes criminels » et interpellent les autorités compétentes « d’assurer la sécurité des personnes et de leurs biens sur toute l’étendue du territoire national » a déclaré Albert Tshaba, coordonnateur du collectif des jeunes de la SYNAGK.

Ils l’ont lors d’une cérémonie de présentation du comité de ce collectif par le président de la synergie des notables et associations du Grand Kasaï de laquelle émane ce collectif. Leur souhaitant bonne chance pour ces nouvelles tâches, Denis Kambayi qui leur a réitéré la liberté d’opinions ou d’adhésion à un parti politique de leur choix, les a exhortés à l’exemplarité et « au respect des institutions en commençant par le président de la République, le parlement,etc » a-t-il invité ces jeunes kasaiens.

Moïse Dix