RDC/PTNTIC : S’attaquant au vol et à la contrefaçon des appareils mobiles, Augustin Kibasa Maliba annonce le lancement du RAM le 24 septembre 2020

RDC/PTNTIC : S’attaquant au vol et à la contrefaçon des appareils mobiles, Augustin Kibasa Maliba annonce le lancement du RAM le 24 septembre 2020

7 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

La mise en place et le lancement officiel le 24 septembre 2020 du Registre des Appareils Mobiles (RAM) est l’étape ultime pour rendre effective la lutte contre le vol et la contrefaçon des appareils mobiles, engagement pris par le ministre des Postes, Télécommunications et Nouvelles Technologies de l’information et de la Communication (PTNTIC), Augustin Kibasa Maliba.

En effet, à travers un communiqué de presse signé par son directeur de cabinet, Augustin KIBASA MALIBA annonce non seulement la date du lancement officiel du RAM, mais aussi et surtout l’engagement du gouvernement à limiter l’entrée au pays des appareils mobiles contrefaits et non conformes aux normes internationales, combattre le vol et améliorer la qualité du réseau de téléphonie mobile.

Inscrit dans le Plan National du Numérique porté par Félix TSHISEKEDI, la mise en place du Registre des Appareils Mobiles (RAM) facilitera, selon le ministre, la récupération de l’ensemble des numéros IMEI (15 chiffres qui constituent le numéro d’identité internationale d’un téléphone ndlr) des appareils mobiles connectés sur les réseaux de téléphonie mobile Congolaise.

Pour la rémunération des prestations de l’ARPTC et la maintenance du RAM, chaque appareil mobile sera enregistré dans le RAM moyennant le paiement en 6 échéances d’un droit d’enregistrement IMEI annuel, auprès de l’opérateur de télécommunications concerné. Étant donné que l’utilisation des appareils mobiles contrefaits est un grand danger pour la population, mettre fin à ce fléau est pour Kibasa Maliba une obligation.

À travers le monde tout comme en RDC, le RAM reconnaîtra les appareils contrefaits et non-conformes et bloquera leur accès au réseau après une période de grâce. Pour le ministre des PTNTIC, la déconnexion de ces appareils profitera aux utilisateurs d’avoir une amélioration sensible de la qualité du réseau.

David MWANIA