Affaire Delphin Kahimbi : que reproche-t-on aux proches du feu général détenus à l’ex-DEMIAP ?

Affaire Delphin Kahimbi : que reproche-t-on aux proches du feu général détenus à l’ex-DEMIAP ?

7 août 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Les généraux Baseleba, Christian Tshiwewe, chef de la Garde Républicaine et d’autres se sont rendus au domicile du feu général Delphin Kayimbi dont les circonstances de la mort demeurent spéculatives. A la suite de leur visite, les généraux ont laissé à la veuve une invitation pour répondre à quelques questions de l’ex-DEMIAP en rapport avec la mort de son regretté mari.

Madame Nkoy Okale Brenda ne voit malheureusement pas d’un bon oeil cette interpellation. Elle a désespérément écrit à Félix Tshisekedi pour sa sécurité ainsi que celle de sa famille.

Elle devra se présenter à la DEMIAP le 07 août 2020. Une invitation qui pourrait rapidement se muer en une détention provisoire comme ce fût le cas avec le neveu de son mari. Olivier Makita, 23 ans est détenu à ce jour à l’état-major de renseignement militaire depuis le 23 juin 2020.

Il y a également Jérémie Kuminuana qui serait le pasteur de la famille. Toutes ces personnes ont été retracées à partir de l’historique des appels de la veuve Kayimbi, madame Brenda Nkoy Okale. Elles sont toutes soupçonnées d’avoir joué un rôle dans la mystérieuse mort du général Delphin Kayimbi , ancien chef des renseignements militaires en RDC.

Moïse Dix