RDC : Le collectif de « 13 Signataires de l’Appel du 11 juillet 2020 en vue d’un consensus sur le Processus électoral » prend langue avec les chefs des institutions

RDC : Le collectif de « 13 Signataires de l’Appel du 11 juillet 2020 en vue d’un consensus sur le Processus électoral » prend langue avec les chefs des institutions

29 juillet 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Après avoir été reçu hier mardi 28 juillet 2020 à la cité de l’Union Africaine par Félix TSHISEKEDI, le collectif de 13 personnalités engagées dans la recherche du consensus sur les réformes électorales en RDC annonce avoir entamé ce mercredi 29 juillet des discussions. Celles-ci, disent-ils, les mèneront vers le premier ministre, les présidents des deux chambres ainsi que les représentants des coalitions FCC-CACH et LAMUKA autour des réformes de la CENI.

Constituée des députés nationaux et Sénateurs de la majorité, de l’opposition ainsi que d’autres personnalités de la société civile dont Delly Sessanga, Henry Thomas Lokondo, Juvénal Munubo, Jean-Jacques Mamba, André Claudel Lubaya, Jacques Ndjoli, Patrick Muyaya, Daniel Mukoko Samba etc. Ces personnalités ont une fois de plus appelé les dirigeants du pays à un consensus national pour les réformes électorales.

Dans leur démarche, plusieurs autres personnalités politiques ainsi que celles de la société civile seraient aussi consultées y compris l’ancien Chef de l’État Joseph Kabila. Hier mardi, au sortir de l’audience leur accordée par Félix TSHISEKEDI, Delly Sessanga, porte parole de la délégation a déclaré à la presse qu’ils étaient venus soumettre au Chef de l’État la primeur de leurs démarches. ‹‹C’est le Chef de l’État lui-même qui avait lancé un appel afin qu’il y ait un large consensus au sein de la classe politique du pays sur cette question››, a déclaré l’élu de Luiza aux journalistes.

Formé officiellement depuis le 11 juillet 2020 à la suite de la désignation avortée de Ronsard MALONDA NGIMBI à la tête de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), le collectif des personnalités politiques et sociales des tendances confondues se dit engagé dans la recherche d’un consensus autour du processus électoral qui devra passer par la réforme de la CENI.

David MWANIA