RDC-Nord Kivu/EPST : le SYECO conditionne la reprise des cours après le paiement des enseignants « nouvelle unité »

RDC-Nord Kivu/EPST : le SYECO conditionne la reprise des cours après le paiement des enseignants « nouvelle unité »

27 juillet 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le syndicat des enseignants du congo ( SYECO) Nord kivu conditionne la reprise des cours prévue ce 3 août 2020 après le paiement par le gouvernement congolais des enseignants nouvelles unités. La décision a été prise ce week-end à Goma, chef-lieu de la province du Nord kivu.

Dans leur cahier de charge soumis au gouvernement, le Syeco exige le paiement des enseignants nouvelle unité et la suppresssion des zones salariales. Cette structure menace de déclencher un mouvement de grève si ces révendications ne sont pas prises en charge. Ces derniers accordent un ultimatum d’une semaine au gouvernement.

« La premiere décision nous reclamons que les NU soient payées et deuxième condition que le 2e et 3e paliers soient réalisés et troisièmement nous exigeons la suppression des zones salariales. Nous ne pouvons pas reprendre le chemin de l’école si nos revendications ne sont pas prises en compte » a expliqué Sephorien Kaseghe est le secretaire provincial du Syeco au Nord kivu.

Ce message a été réiteré ce lundi 27 juillet 2020 par les enseignants membres du syeco en territoire de Beni.

Pendant ce temps, une autre organisation regroupant certains enseignants en ville de Goma dénommée force syndicale nationale rejete cette décision. Cette structure promet relancer avec les activités scolaires dès ce 3 août 2020 malgré le silence du gouvernement face à la requête du Syeco.

« Nous ne voulons pas sacrifier l’éducation de nos propres enfants face à l’incompétence du gouvernement. Dans toutes écoles publiques chers parents envoyez les enfants » a dit Bahala Shamavu.

Le ministere national a annoncé ce lundi la publication d’un nuveau calendrier reamenagé.

JEK