Dossier NB Mining Africa : le service de communication dément la proximité du président Beveraggi et Moïse Katumbi

Dossier NB Mining Africa : le service de communication dément la proximité du président Beveraggi et Moïse Katumbi

23 juillet 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Plusieurs fois ; tant dans nos points de presse que dans des articles publiés par nos propres soins, nous avons apporté plusieurs précisions sur la vente de MCK à NECOTRANS, démontrant par des éléments pertinents, vérifiables et probants que le Président Pascal BEVERAGGI n’a jamais été concerné par cette transaction.

Plusieurs fois aussi, nous avons démontré que le Président Pascal BEVERAGGI n’a jamais travaillé pour le compte de monsieur Moïse KATUMBI. Et plusieurs fois enfin, nous avons démontré que la société NB MINING AFRICA (dont Pascal BEVERAGGI est le président) n’a aucun lien ; ni avec NECOTRANS, encore moins avec MCK.

Devons-nous encore rappeler ici que NB MINING AFRICA a été créée en 2017, alors que la transaction entre MCK et NECOTRANS (société déjà liquidée) a été réalisée en 2015 ?

Puisqu’il nous faudra nous prêter à l’exercice qui nous est imposé de nous répéter, nous voudrions le faire aujourd’hui avec quelques éléments supplémentaires, en espérant atteindre l’étanchéité de vos sentiments. C’est ce que nous vous présentons ici par l’énoncé des données ci-dessous, auxquelles nous demandons votre attention :Le Président Pascal BEVERAGGI n’a jamais été le patron de la société NECOTRANS qui a racheté MCK en novembre 2015. NECOTRANS avait pour actionnaire unique Madame Sophie TALBOT et avait pour dirigeants Grégory QUEREL et Jean Philippe GOUYET. Mais c’est monsieur Grégory QUEREL qui a négocié cette acquisition. Le Président Pascal BEVERAGGI ne peut donc être comptable d’une transaction à laquelle il n’a jamais participé.

En conséquence, les arrêts rendus par la Cour de Cassation de Paris que brandissent le camp Moïse KATUMBI ne peuvent le concerner d’aucune manière, comme aussi ne peuvent avoir d’incidence sur NB MINING AFRICA. Nous recommandons aux journalistes que vous êtes de prendre le temps de lire ces arrêts

Le sponsoring de NB MINING AFRICA au profit du FC SAINT-ELOI LUPOPO est une demande expresse de cette équipe qui était quasiment à la rue. Nous sommes témoins de cet épisode. Le fait pour le Président Pascal BEVERAGGI de donner une suite favorable à cette demande ne peut être compris dans le sens que certains de vos confrères voudraient le donner. Visiblement, une équipe de Lubumbashi devrait se sentir très mal à l’aise avec ce sponsoring. La jalousie qui les caractérise se révèle de plus en plus en plein jour.

Le Président Pascal BEVERAGGI, en homme d’affaires bien averti et qui connait les affres des changements et bouleversements politiques en Afrique, ne peut nullement garantir ses affaires dans notre continent par la raison de la politique. Ainsi, étant en règle avec les lois de la république, donc par la raison du droit, il serait ridicule de penser que NB MINING AFRICA doit son existence à des soutiens politiques.

Pour ceux qui l’ignoraient, nous sommes des interlocuteurs privilégiés pour ceux qui voudraient vérifier une quelconque information sur la société NB MINING AFRICA ou le Président Pascal BEVERAGGI. Nous gérons leur communication.

Par cette lettre ouverte, nous vous appelons de tous nos vœux à une franche collaboration, pour ne plus diffamer à répétition un investisseur qui travaille et qui participe à l’économie de notre pays. Dans ce contexte extrêmement difficile marqué par la COVID 19, NB MINING AFRICA ne ménage aucun effort pour préserver les emplois dans sa structure. L’accompagnement de la presse devrait se faire sur ce fond. Ce sera patriotique, juste et humain.


Papy TAMBA, Gérant PT CONSEILS

Pour le joindre:
4 106, avenue du colonel Mondjiba
Immeuble Africa Hôtel / Quartier Basoko / Commune de Ngaliema
Email : ptconseils@outlook.fr
Tél. Bureau : 00 243 85 22 38 369 (de 10h00 – 17h00)
Tél. Portable : 00 243 84 02 93 750