Congo-Brazzaville/politique : les 5 millions de francs CFA qui risquent de compromettre Ghyslain Galibali, un député de la majorité présidentielle

Congo-Brazzaville/politique : les 5 millions de francs CFA qui risquent de compromettre Ghyslain Galibali, un député de la majorité présidentielle

10 juillet 2020 0 Par Grandjournalcd.net

S’agit-il d’un jeu de gamin ou d’une fourberie politique vis-à-vis de Denis Sassou Nguesso, futur candidat de la majorité présidentielle à l’élection de de 2021 ? Est-il que l’attitude de Ghyslain Galibali, député de la majorité présidentielle dans la circonscription unique de Lékana laisse plus d’un natif de la contrée ou tout observateur de la vie politique congolaise interrogateur.

Le mutisme suspect de ce jeune député de la mouvance présidentielle sur les actions et même la future candidature de Denis Sassou-N’Guesso, son acharnement constant sur quelques leaders de la majorité, la rareté de ses descentes parlementaires, ses nombreux contacts avec les dirigeants de l’opposition, ont fini par attirer l’attention de plus d’un cadre, y compris des services. Ceci, jusqu’au fameux soir de jeudi où surgit de nulle part, un autre natif de Lékana, qui découvre le pot aux roses.

L’histoire se déroule il y quelques semaines, dans un domicile situé à quelques encablures de l’ambassade du Gabon au Congo, lorsqu’arrive un témoin gênant qui surprend le député de la circonscription unique de Lékana, Ghyslain Galibali tout furieux, faisant la reconnaissance de cinq liasses d’un million en coupures de dix mille francs CFA, en présence d’une dame, la sœur d’un opposant.

De quoi s’agit-il ? D’où provient cette coquette somme en ces temps de crise ? S’interrogeait le visiteur qui fut prié de prendre place dans un salon attenant, séparé du premier par un rideau transparent. La voix fougueuse et les propos à demi-mots de Ghyslain attiraient son attention. « … J’avais donné du mien pour que le grand soit élu Président de ce pays, s’il s’est retrouvé là où il se trouve aujourd’hui, c’est parce qu’il est têtu, et pour me rendre ne fut-ce qu’une partie de mon argent, je dois courir après vous… ». C’est par le fort bruit du claquement de la porte principale, que le témoin gênant comprend que Ghyslain venait de partir avec les fameux cinq millions…

Puis, l’air embarrassée, la dame se rapproche du visiteur. Songeuse, mais surtout voulant se confier, elle lui en livre confidentiellement quelques bribes. En effet selon la sœur, Ghyslain Galibali fut un des contributeurs financiers de la campagne de l’opposant en 2016. A hauteur de plusieurs millions de francs CFA, selon cette dame. Aujourd’hui, le député de Lékana est en difficulté financière. Il aurait multiplié des contacts, demandé des aides çà et là, jusqu’à revenir aux sources, auprès de cette sœur qui gère les affaires son frère, opposant. Avec l’accord de ce dernier, une somme de dix millions de francs CFA devait être rétrocédée à Ghyslain Galibali par cette sœur qui ne semblait pas se manier dans les délais, jusqu’à ce soir de jeudi où, la somme présentée à Ghislain (5 millions au lieu de 10), avait suscité son courroux ce soir-là.

Voilà hélas ! Cette autre race de cadres sans convictions, traitres à leur guise, qui entourent Denis Sassou-N’Guesso. Ghyslain Galibali se dévoile comme tel. Mais, heureusement que d’autres, les plus nombreux d’ailleurs, sont sincères, fidèles et rangés en ordre de bataille, pour une victoire propre et cinglante de Denis Sassou-N’Guesso en 2021, aussi bien à Lékana que sur l’ensemble du territoire national. Que les cancrelats se souviennent que ce n’est pas à force de s’enduire de farine, que le coq va les oublier.

Jacques Ngalamulume