RDC/Coalition FCC-CACH : Pour Jerry BIANGANI, « si Félix TSHISEKEDI réussi son mandat c’est la population qui aura gagné »

RDC/Coalition FCC-CACH : Pour Jerry BIANGANI, « si Félix TSHISEKEDI réussi son mandat c’est la population qui aura gagné »

8 juillet 2020 0 Par Grandjournalcd.net

La République Démocratique du Congo est gérée depuis plus d’un an par la coalition politique constituée des plateformes Cap pour le Changement de l’actuel Chef de l’État Félix TSHISEKEDI et du Front Commun pour le Congo de l’ancien président de la République Joseph KABILA.

Sans être un secret de polichinelle, cette coalition au pouvoir vit des moments difficiles liés à un certain nombre des sujets qui provoquent des crises entre membres, crises qui obligent les uns comme les autres à sortir dans les rues ce dernier temps. Pour Jerry Biangani, c’est la population qui souffre le plus des divergences des vues des membres de la coalition fcc-cach.

C’est ainsi qu’en exclusivité sur grandjournalcd.net, le Secrétaire Général du Parti Démocrate Chrétien (PDC), parti de l’opposition dont José EndundO est l’autorité morale, demande à Félix Tshisekedi de s’assumer. ‹‹Quand on est Chef, on l’est même dans la prise des décisions››, a-t-il lancé avant d’appeler à cesser de continuer à accuser les autres de mettre les bâtons dans les roues à l’actuel Président de la République.

‹‹J’ai suivi le Chef de l’État il y a quelques mois à Londres, il nous a promis le bic rouge, jusque là ce bic rouge n’a signé aucune révocation.(…) C’est lui le Chef. Si jusqu’à ce jour il n’agit pas, ça veut dire qu’il a considéré qu’il n’y a pas bâton dans les roues››, renchérit Jerry Biangani, qui a par ailleurs refusé d’entrer dans l’affaire Tunda Ya Kasende qui aurait été chassé du conseil des ministres. À cette question, Jerry Biangani s’interroge sur le fondement de cette mesure administrative.

Pour lui,  »si Félix Tshisekedi réussi son mandat, c’est la population qui gagne et s’il échoue, c’est la souffrance de la population qui va demeurer », a déclaré cet acteur politique qui a par ailleurs affirmé que la coalition au pouvoir qu’il qualifie de ‹‹contre nature›› le rendait triste. ‹‹S’ils sont à la tête de l’État ce n’est pas pour nous montrer ce spectacle là. (…) Aujourd’hui ils se battent pour le poste de vice-président, demain ils se battront pour une loi farfelue, pendant ce temps la population continue à souffrir›› renchérit-il, avant d’exprimer sa désolation.

‹‹Nous avons espéré, nous pensions qu’après les élections il y aurait changement. Il faut poser la question aux Congolais aujourd’hui : est-ce qu’il y a changement ? Et si changement il y a, est-ce que ce changement est positif ? ››.

MWANIA Zacharie David