RDC : le CALCC déplore le manque d’éthique et d’honnêteté des chefs de confessions religieuses dans la désignation du nouveau président de la CENI

RDC : le CALCC déplore le manque d’éthique et d’honnêteté des chefs de confessions religieuses dans la désignation du nouveau président de la CENI

6 juillet 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le Conseil de l’apostolat des Laïcs Catholiques du Congo (CALCC) se dit vivement préoccupé de l’évolution de la situation politique de la RDC au lendemain de la célébration de 60eme anniversaire de l’indépendance.

Dans ce message du bureau national de ce lundi 06 juillet 2020 dont une copie est parvenue à notre rédaction, le CALCC est étonné par le manque d’éthique et d’honnêteté de certains chefs de confessions religieuses sur la désignation du nouveau président de la commission électorale nationale indépendante (CENI) et demande avec insistance à certains de se ressaisir rapidement et d’accomplir leur mission avec amour du pays et de la population sans trahir leur conscience et la volonté de Dieu.

Eu égard à toutes ces frustrations, le CALCC soutient la proposition du dialogue telle qu’elle est contenue dans la lettre du 3 juillet 2020 de la CENCO et de l’ECC, à l’attention du chef de l’État .

Au lieu d’engager le pays sur la voie de la violence et des affrontements inutiles, le CALCC estime qu’il faut s’assoir pour traiter en patriotes responsables ces problèmes de fond qui gangrènent la paix, dans un esprit de pardon fondé sur la vérité et la justice afin de parachever le processus de réconciliation nationale pour l’avènement réel d’un Etat de droit tant recherché par tous.

Ivan Honoré Mudiangombe