RDC-EPST/Covid-19 : devant les Sénateurs, Willy Bakonga Wilima a balayé l’hypothèse d’une année blanche

RDC-EPST/Covid-19 : devant les Sénateurs, Willy Bakonga Wilima a balayé l’hypothèse d’une année blanche

2 juillet 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Si le 02 juillet de chaque année est le jour où l’année scolaire prend officiellement fin en RDC, devenue symbolique en traversant le temps, cette tradition n’a pas été respectée cette année à cause de la pandémie du Coronavirus.

Pour le ministre d’État à l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique Willy Bakonga Wilima, si l’année scolaire n’a pas été clôturée en ce jour, cela ne voudrais pas dire qu’elle sera blanche, a affirmé ce mercredi 1 juillet le patron de l’EPST à la chambre haute du parlement.

Devant les Sénateurs, Willy Bakonga Wilima a une fois de plus balayé l’hypothèse d’une année blanche en RDC. ‹‹Il n’est pas question de ça [année blanche ndlr] en ce jour car il ne nous reste que 30 jours des cours y compris les périodes d’examens pour que l’année scolaire 2019-2020 soit clôturée››, a-t-il souligné.

Pour lui, la décision de reprise des cours exige l’association de plusieurs institutions du pays dont le Président de la République, le Gouvernement, et le Parlement. ‹‹Toute fois››, souligne Willy Bakonga, ‹‹le ministère de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique entant que pouvoir organisateur a pris des dispositions techniques nécessaires pour qu’aussitôt que la décision est prise par la Président de la République, les cours reprennent immédiatement››, a-t-il fait remarqué, avant d’affirmer qu’un projet de calendrier scolaire réaménagé aurait déjà été élaboré.

Pour lui, le calendrier de démarrage de l’année scolaire 2020-2021 connaîtra un léger décalage partant du contexte actuel et que conformément à la tradition scolaire qui situe la rentrée scolaire au début du mois du mois de septembre, le nombre de jours de classe et autres activités scolaires pour l’année prochaine seront respectés.

MWANIA Zacharie David