Kasaï central/60 ème anniversaire : « 60 ans d’une note négative » (Bob Kayombo)

Kasaï central/60 ème anniversaire : « 60 ans d’une note négative » (Bob Kayombo)

1 juillet 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le peuple congolais s’est souvenu mardi 30 juin 2020, du soixantenaire de son ascension à sa souveraineté nationale, soit le 30 Juin 1960.

A l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance, le Député Provincial du Kasaï central élu du territoire de Kazumba, Bob Kayombo Nyoka trace une note négative sur l’image du pays soixante ans après l’indépendance, cela sur tous les plans.

« Sur tous les plans(politique, économique, Social, etc), le pays est resté le même. Je note négativement la vie du peuple congolais 60 ans après » lâche-t-il.

Selon lui, la grande part de responsabilité de l’échec du pays 60 ans après revient aux acteurs politiques ayant la gestion de la res publica, mais qui ont privilégié leurs intérêts égoïstes et se sont adonnés à des guéguerres inutiles sans se soucier du souverain primaire.

Le député Kayombo indique que les dirigeants congolais qui ont hérité de l’indépendance du Congo, ont mis à pied les efforts fournis par les martyrs de l’indépendance ayant donné de leur vie pour la libération du Congo, mais qui, malheureusement ont fait souffrir le pays, grand au cœur de l’Afrique et possédant toutes les ressources possibles pour son développement.

Il accuse les acteurs politiques actuels d’avoir été incapables de conserver les acquis de l’indépendance et des actions du pays colonisateur, la Belgique légués après leur départ  » Toutes les meilleures infrastructures, les bâtisses, les immeubles que la Belgique nous a laissé sont dans quel état aujourd’hui ?? » S’interroge l’élu de Kazumba au téléphone du grandjournalcd.net.

Et d’ajouter  » Les acteurs politiques de notre pays ont manqué une vision claire pour porter haut le pays ».

C’est ainsi que Bob Kayombo Nyoka invite en premier les acteurs politiques à avoir l’amour de la patrie, à privilégier les intérêts du peuple congolais et à soutenir la vision de Félix Tshisekedi pour la matérialisation de l’État de droit, gage de l’émergence tant attendue par le peuple.

Pour lui, soutenir l’actuel chef de l’État, est le seul moyen donné aux acteurs politiques congolais et au peuple même de rattraper le temps perdu dans les querelles internes et préparer l’avenir d’un Congo meilleur et prospère.

 » Le peuple ne doit désespéré car les attentes sont énormes.
Il faut apporter un soutien fort au président Félix Tshisekedi pour le bien être du congolais. » Conclut l’élu de Kazumba, Bob Kayombo.

Ivan Honoré Mudiangombe