« je n’accepterai sous aucun prétexte des réformes dans ce secteur qui, par leur nature et contenu, viendraient porter atteinte à des principes fondamentaux régissant la justice tels que prévus dans notre Constitution… » a signalé Félix Tshisekedi dans son discours à l’occasion du 60e anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo.