La semaine qui est entrain de s’écouler aura été riche en émotions en République Démocratique du Congo, caractérisée principalement par une série de troubles observés le mardi et le mercredi aux domiciles de quelques personnalités du Front Commun pour le Congo (FCC), les marches de protestation et quelques interpellations dont celle du patron de la justice en personne.

Sur les troubles observés le mardi 23 et mercredi 24 Juin dernier à travers le pays et à Kinshasa principalement dans les résidences des quelques personnalités du FCC, les condamnations et indignations fusent de partout et surtout au sein du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), où on pointe du doigt les militants de l’UDPS.

C’est faisant suite à ces incidents que le comité exécutif provinciale du PPRD de la province du Nord Ubangi a, avec l’autorisation du gouverneur Izato NZEGE, tenu à hausser le ton en condamnant avec la dernière énergie les actes du vandalisme commis par les partenaires de la coalition.

Tout en réitérant leur soutien à l’ancien Chef de l’État Joseph Kabila Kabange, au Secrétaire Permanent Emmanuel Ramazani Shadary ainsi qu’au chef de l’executif provinciale Izato NZEGE KOLOKE, ‹‹Le PPRD Nord Ubangi promet une réponse proportionnelle à la taille de la provocation si cette dernière ne se remet pas en ordre des clauses de ladite coalition››, apprend-t-on de cette communication.

MWANIA Zacharie David