Le maire intérimaire de Beni, Muhindo Muhindo Bakwanamaha désapprouve le message de l’évêque catholique de Butembo Beni, annoncant la reprise des messes dans son diocèse.

Pour l’autorité urbaine de Beni, cette annonce du pasteur catholique viole les mesures d’état d’urgence instituées par le président Tshisekedi dans le but de lutter contre la Covid-19.

 » Il est porté à la connaissance du public de Beni en général et des opérateurs de tous les secteurs entre autres transport en commun, bars, églises, écoles, marché et autres que toutes les mesures contre la covid-19 sont des strictes observances en ville de Beni » a rappelé le maire intérimaire.

Dans sa lettre pastorale publiée le 23 juin 2020, l’évêque catholique de Butembo Beni, Paluku Sikuli a autorisé la reprise des messes dès ce dimanche. Selon ce prélat catholique, seules 20 personnes y doivent assister.

Le numero 1 de la ville de Beni précise que la police va traquer tous les contrevenants aux mesures présidentielles.

JEK