RDC/Projets des lois Minaku-Sataka : l’UDPS menace et ne désarme pas (communiqué)

RDC/Projets des lois Minaku-Sataka : l’UDPS menace et ne désarme pas (communiqué)

25 juin 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Depuis quelques jours, la vie nationale sur l’ensemble du territoire congolais est perturbée par des actes de protestations contre les lois des honorables députés nationaux, membres du Front Commun pour le Congo, FCC, Aubin Minaku et Garry Sakata sur les réformes de la magistrature. Dans un communiqué de presse parvenu à GRANDJOURNALCD.NET, l’UDPS/Tshisekedi s’est dit prête à donner le go pour barrer la route au FCC.

« l’UDPS/Tshisekedi affirme à ce jour qu’elle détient encore son mot d’ordre entre ses mains, qu’elle ne l’a pas encore donnée, qu’elle n’hésitera pas à le faire en cas de refus du FCC à écouter le peuple » fait savoir le communiqué de l’UDPS/Tshisekedi signé par le secrétaire national , chef de département communication, informations, médias et porte-parole intérimaire Simon Adrien Kalenga.

Ce communiqué juge ces trois propositions de lois d’ inopportune et « tendent à faciliter l’empiètement du ministère de la justice sur les prérogatives du Conseil Supérieur de la Magistrature ».

Le parti présidentiel donne par ailleurs dans ce communiqué, une dernière chance au FCC de retirer ces propositions de lois. « Ledit mot d’ordre ne pas encore donné. C’est plutôt encore une chance donnée au FCC d’entendre raison, en vue d’un acheminement apaisé pour la consolidation d’un État de Droit ».

« L’UDPS/ Tshisekedi demande aux services attitrés de la République de suivre de près tout ce qui se dit sur ce qui se tramerait. Toute l’opinion en est avertie et prise en témoin  » conclu le communiqué.

Dan de Dieu KAYANDA