« Néhémie est une personne que je prends en estime. Je suis très déçu, très affligé par ses dires, d’une légèreté et d’une irresponsabilité déconcertantes »,a réagi Kitenge Yezu, haut représentant du chef de l’État et président des alliés de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social, UDPS/Tshisekedi.

Et de poursuivre, « ça fait penser et, à une petite fille candide de 10ans, qui lit la récitation et, à « His Master’s Voice» a-t-il enchaîné avant de l’inviter au dialogue « Reparlons-nous s’il vous plaît » a conclu le vétéran dans un tweet.

Il réagissait aux propos de Néhémie Mwilanya qui, remonté par les attaques et casses dont ont été victimes plusieurs cadres et proches du FCC a tenu un point de presse au cours duquel il a fustigé le bilan de Félix Tshisekedi concurremment à celui de son chef politique, autorité morale du Front Commun pour le Congo, Joseph Kabila.

Moïse Dix