Le Président de l’Assemblée Provinciale du Kasaï Central, Patrice Aimé Sesanga sollicite au nom de cet organe délibérante une assistance militaire ce 24 Juin, jour prévu pour examiner la motion de censure contre le Gouvernement Provincial dirigé par le Gouverneur Martin Kabuya.

« Par la présente nous avons l’honneur de solliciter de votre gouverne, l’assistance de 30 éléments (30) militaire du service opérationnel afin d’assurer la sécurisation de l’enceinte de l’Assemblée Provinciale, lors de l’examen de la motion de censure contre le Gouvernement Provincial du Kasaï Central ce Mercredi 24 Juin 2020 à 13 heures précises » note la copie de l’Assemblée Provinciale du Kasaï Central enregistré sous la référence N°ASS-PROV/KC/BP/129/2020 parvenu à GRANDJOURNALCD.NET.

Après avoir sollicité, hier, un délais de 7 jours pour mieux préparer sa défense, Martin Kabuya a vu sa requête être rejeté.

Il lui est reproché entre autres, l’arrestation arbitraire des manifestants, la déstabilisation de la province, la pérennisation de la crise entre des chefs coutumiers.

Dan de Dieu KAYANDA