Le gouverneur Martin Kabuya avait sollicité un délai de 7 jours pour mieux préparer sa défense compte tenu de la délicatesse des sujets sur lesquels il devra s’expliquer devant les élus provinciaux. Une demande qui lui sera refusée par le bureau de l’Assemblée Provinciale du Kasaï central ce mardi 23 juin 2020.

L’organe délibérant du Kasaï central a refusé ce délai au gouverneur sur pied de son règlement d’ordre intérieur qui prescrit un délai de 72 heures au-delà desquelles la motion tombe caduque.

Ivan Honoré Mudiangombe