RDC/Sud-Kivu : condamnation de Vital Kamerhe, les chefs des confessions religieuses et coutumières s’engagent à ramener la paix

RDC/Sud-Kivu : condamnation de Vital Kamerhe, les chefs des confessions religieuses et coutumières s’engagent à ramener la paix

22 juin 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Les autorités traditionnelles, les clergés des confessions religieuses ainsi que les représentants des communautés de la province du Sud Kivu se sont engagés à sensibiliser les membres de leur corporation sur la bonne gestion de la paix et de la cohabitation pacifique durant cette période où des émeutes ont eu lieu suite durant le verdict du procès judiciaire sur le programme d’urgence du Chef de l’État.

Cette initiative louée par les kivutiens fait suite à la réunion qu’a accordé le Gouverneur du Sud Kivu, Théo Ngwabidje Kasi assisté du Président de l’Assemblée Provincial du Sud Kivu, Zacharie Lwamira ce Lundi 22 Juin à ces représentants.

Présent à cette séance de travail, le Président National de la Communauté Kasaïenne en séjour à Bukavu, Muepu Katombe, a salué cette décision d’unir les fils et filles du Sud Kivu autour de la paix avant de démentir les informations et images à caractère xénophobes qui ont circulé sur les réseaux sociaux qu’il qualifie de  » fausseté et d’images ramassées « . Il a par cette même occasion appelé sa communauté et toutes les autres vivant au Sud Kivu à préserver une image pacifique.

A cet sujet, le coordinateur fédéral de l’UDPS/Sud Kivu a promis de son appui au Chef de l’exécutif provincial après quelques grabuges perpétrés dans cette province.

A cet effet, Le Gouverneur de la Province du Sud Kivu, Théo Ngwabidje Kasi a réitéré de son combat contre le tribalisme dans sa juridiction sous toutes ses formes.

 » La cohésion est une réalité au Sud Kivu et quiconque s’aventura de la remettre en cause subira la rigueur de la loi  » a émis le Gouverneur.

En outre, Théo Ngwabidje a appelé ses administrés à la cohabitation pacifique en conformité avec les orientations du Chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi.

Dan de Dieu KAYANDA