RDC/Conférence Panafricaine sur le projet Inga : l’ONG OEARSE pessimiste au projet de Félix Tshisekedi visant à éclairer l’Afrique à travers INGA

RDC/Conférence Panafricaine sur le projet Inga : l’ONG OEARSE pessimiste au projet de Félix Tshisekedi visant à éclairer l’Afrique à travers INGA

22 juin 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Il se tient depuis ce lundi 22 Juin 2020 par vidéoconférence les travaux de l’atelier virtuel technique des experts, entrant dans le cadre de la conférence Panafricaine sur le projet Grand INGA ainsi que sur d’autres potentiels sur l’hydroélectricité en RDC.

À l’ouverture de ces travaux qui se tiennent sous la houlette du Chef de l’État Congolais Félix Tshisekedi, plusieurs ONG dont OEARSE, craignent que l’engagement soutenu par Félix Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO en 2018, alors candidat à la présidentielle, aujourd’hui Président de la République, de donner accès à l’énergie électrique pour tous et de vaincre la pauvreté puisse partir en vrille si le pouvoir central ne s’y atèle pas.

‹‹Si dans son premier quinquennat son Gouvernement ne s’investit pas dans l’élaboration de la politique énergétique nationale et le développement des infrastructures énergiques pouvant permettre l’accès à l’énergie interne d’ici 2023 en RDC››, soutient cette ONG, regrettant une faible allocation de la loi des finances de 2020 qui n’a consacré que 0,28% pour développer le potentiel hydroélectrique et les énergies vertes, ainsi que 2,88% pour améliorer le taux de desserte en eau et en électricité.

Ainsi, dans un communiqué de presse signé à Lubumbashi ce lundi 22 Juin, cette Organisation Non Gouvernementale rappelle que l’accès à l’énergie étant un vecteur de transformation, ‹‹seul le développement prioritaire des infrastructures énergétiques pour le besoin interne pourrait permettre d’arriver à une transformation structurelle de notre économie et à l’amélioreation de la performance de notre industrie››.

L’article 48 de la constitution garentissant le droit d’accès à l’énergie électrique, l ‘ONG OEARSE rappelle que cette faible desserte a un coup, c’est ainsi qu’elle annonce craindre que l’engagement soutenu par Félix Tshisekedi d’éclairer
prioritairement l’Afrique à travers INGA puisse lui désolidariser avec le peuple et le rêve commun d’un
départ nouveau auquel la nation a crus depuis son investiture.

MWANIA Zacharie David