RDC/Affaire 100 jours : À la veille de la décision du tribunal, la correspondance du PG MUMBA à KISULA est restée lettre morte

RDC/Affaire 100 jours : À la veille de la décision du tribunal, la correspondance du PG MUMBA à KISULA est restée lettre morte

19 juin 2020 1 Par Grandjournalcd.net

Le tribunal a continué à mener des enquêtes, émettre des commissions rogatoires après plaidoiries des parties même en destination des pays étrangers à la veille de son jugement. Ce qui amène à réfléchir, surtout après que le Tribunal de Grande Instance Kinshasa/Gombe ait décidé de ne pas accéder à la requête de la Haute-Cour qui a sollicité, toutes affaires cessantes la transmission du dossier judiciaire du prévenu Kamerhe.

Le tribunal se précipite-t-il à cause de la pression politique autour de ce dossier ? C’est la question que se pose plus d’un désormais.

Surtout que la lettre du Procureur général près la Cour de Cassation demandant au Parquet de Matete de lui faire part de la suite réservée à la demande d’une instruction complémentaire telle que sollicitée par le prévenu Kamerhe est restée jusqu’à ce jour lettre morte.

Pour certains juristes, cela constitue une preuve évidente que l’enquête « pré juridictionnelle était insuffisante et que les lacunes de l’instruction menée au parquet n’ont pas pu être comblées par le juge qui a également instruit la cause en précipitation sur pression politique » estime-t-on.

Précisons que cette lettre de Vital Kamerhe au Procureur Général près la cour d’appel Kisula pour une instruction complémentaire visait à obtenir des éclairages des ministres chargés de la chaîne de la dépense sur la gestion de 100 jours. Cette lettre dont une copie était réservée au Procureur Général près la cour de cassation date du 24 avril. Et le PG Kisula n’y a jamais réservé une suite jusqu’à ce jour. Anodin ?

Moïse Dix