RDC/ Insolite : Quand Ngoy Kasanji décide de se moquer de Jean-Marc KABUND

RDC/ Insolite : Quand Ngoy Kasanji décide de se moquer de Jean-Marc KABUND

18 juin 2020 0 Par Grandjournalcd.net

La cour constitutionnelle a entériné la destitution du désormais ex premier vice-président de l’Assemblée nationale, Jean-Marc KABUND A KABUND. Le président de l’UDPS Union pour la Démocratie et le Progrès Social) avait saisi le conseil d’État pour contester la notification de sa destitution par Jeanine Mabunda et la Cour constitutionnelle contre sa destitution qu’il estimait illégale.

Si le conseil d’État avait rendu un arrêt favorable à celui qui incarne la dernière signature du Sphinx en demandant au bureau de la chambre basse de suspendre, entre autre, l’élection du remplaçant de Jean-Marc KABUND en entendant la décision de la Haute cour. Eh bien celle-ci vient d’entériner cette destitution au grand désarroi du « maître nageur ». De quoi réjouir l’ancien gouverneur de l’ex Kasaï Oriental.

L’honorable Ngoy Kasanji n’a pas pû s’empêcher de délecter la défaite du premier vice-président sortant qu’il qualifie d’orgueilleux.

« Enfin la haute cour a dit le droit » a-t-il dit avant de poursuivre « l’orgueilleux est parti la queue entre les jambes, l’orgueil précède souvent la chute,triste » a-t-il ajouté avant de chuter avec l’une des monumentales chanson du chanteur congolais Reddy Amisi « Mawe, mawe , mawe eh eh , mawe eh ,mawe eh ,mawe,mawe eh ». Comme quoi,dit-on, le bonheur des uns fait le bonheur des autres.

Moïse Dix