Les forces armées de la république démocratique du congo ( Fardc ) ont présenté ce jeudi 18 juin 2020, dans la ville de Beni au Nord-kivu, une vingtaine des rebelles capturés lors des differentes opérations militaires.
C’est le commandant du secteur opérationnel Sokola1, le général Jacques Ychaligonza, qui a présenté ces assaillants à la presse.

Parmi ces rebelles , des combattants Mai-Mai et des éléments de l’Adf, une rebellion d’origine ougandaise. Ces derniers ont été capturés dans les villages de Halungupa, Mighende, Kanane en secteur de Rwenzori, en territoire de Beni, où des dizaines des civils ont été tuées lors des differentes incursions des ennemis.

« Ces capturés seront remis à la justice militaire » a affirmé le commandant des opérations Sokola1, le général Ychaligonza.

Il confirme que les Fardc continuent à controler des anciens bastions des rebelles conquis depuis le 30 octobre 2019.

« Nous sommes déterminés à verser jusqu’à la dernière goutte du sang, à mener des opérations contre quiconque va mettre en difficulté l’intégrité territoriale et la ville et le territoire de Beni. On ne peut pas blaguer avec l’Etat » a-t-il dit.

Certains capturés Mai-mai ont indiqué avoir été recrutés à Lubirigha, dans le territoire de Beni envue de combattre les rebelles Adf. Ils affirment qu’ils oeuvraient dans le groupe mai-mai dénommé » auto-défense Rwenzori »

« Quand on nous avait recrutés là-bas nous n’avions pas des armes nous sommes venus à Bulongo. Notre leader monsieur Freddy nous avait demandé d’aller attaquer la position des Fardc. Lui était mort lors des affrontements » a expliqué au Grandjournalcd.net, ce milicien.

Pour rappel, six personnes ont été tuées dans la règion de Beni par des rebelles Adf ce mercredi.

JEK