Si l’enceinte du Parlement est, et doit demeurer inviolable, entraver à cette disposition est pour le Sénat non seulement un manque de respect mais aussi et surtout une violation de l’article 7 de son règlement intérieur. [Le siège du Sénat est inviolable].

C’est dans ce cadre que les Sénateurs ont, après avoir entendu la réplique du ministre des infrastructures ce mardi 16 Juin 2020, tenu à clarifier les choses sur l’incident du vendredi 12 Juin, et appelé les uns et les autres à entendre l’indignation des Sénateurs, sur l’acte posé par le pouvoir judiciaire à l’égard du parlement dans son ensemble.

Le Président du Sénat, Alexis Tambwe Mwamba a, conformément à l’article 10 du règlement intérieur du Sénat, demandé qu’il soit mis en place une commission sous la présidence du Sénateur Bakonito, Président de la commission PAJ (Politique, Administrative et Juridique) du Sénat, pour travailler sur une recommandation à adresser au Premier Ministre, recommandation qui sera débattue et votée à la plénière de demain mercredi 17 Juin, avant d’être envoyée le soir au Chef du Gouvernement.

Pour Alexis Tambwe Mwamba, la recommandation à adresser au Premier Ministre doit demander au dernier de prendre toutes les mesures nécessaires contre tous ceux qui auraient violé l’enceinte du parlement.

‹‹Au cas où le premier ministre ne fait pas ça, étant donné que le procureur général n’est pas responsable devant le parlement, il sera tout à fait normal à ce moment là, que l’Assemblée Nationale qui a investi le Gouvernement puisse appeler et engager la responsabilité de ceux qui ont pris la décision de violer l’enceinte du parlement››, conclu Alexis Tambwe Mwamba.

MWANIA Zacharie David