Lydie Omanga , directrice de communication de la Présidence de la République vient d’être nommée , aux côtés de Christian Katende comme vice-présidente de l’ARPTC, un organe institué depuis le 16 octobre 2002 par la loi 014-2002 portant création de l’Autorité de régularisation de la poste et des télécommunications.

C’est en effet un organe indépendant de régulation de la poste et des télécommunications qui dépend directement du Président de la République.

L’Autorité de régulation a plusieurs missions. Entre autres veiller au respect des lois, règlements et conventions en matière des postes et télécommunications; contribuer à définir et à adapter, conformément aux orientations de la politique gouvernementale, le cadre juridique général dans lequel s’exercent les activités des postes et télécommunications ou encore coopérer avec d’autres autorités tant nationales qu’étrangères afin de contribuer à la préparation de la position congolaise dans les négociations internationales.

Il faut également préciser que c’est cette autorité de régulation qui représente la République Démocratique du Congo dans les organisations internationales en matière des postes et télécommunications.

Moïse Dix