Une pénurie d’eau potable est observée actuellement dans le village de Kikuvo, entité située à 15 kilomètres de Kirumba, dans le territoire de Lubero au Nord-kivu.

Selon le comité de gestion d’adduction d’eau potable de Kivu, cette rareté d’eau est dûe à une forte démographie des déplacés de guerre venus des zones où sevissent les groupes armés.

La seule source d’eau potable de 90m3 à la capacité de desservir au moins 40 000 habitants. Mais ce jour, suite à cet afflux des déplacés plus 60 000 personnes se servent de cette source.

C’est pourquoi, le comité de gestion d’adduction d’eau potable plaide pour l’assistance des organisations humanitaires et aux personnes de Bonne volonté.

« Cette situation depasse notre organisation parce que la capacité financière depasse notre organisation. Nous demandons à la population de contribuer en attendant que les ONG nous viennent en aide » a expliqué monsieur , Kambale Kiolo habitant de Kikuvo.

JEK