RDC/Kasaï central : les professionnels de médias sensibilisés sur la communication efficace aux Violences Basées sur le Genre

RDC/Kasaï central : les professionnels de médias sensibilisés sur la communication efficace aux Violences Basées sur le Genre

15 juin 2020 0 Par Grandjournalcd.net

En prélude de la journée internationale des violences sexuelles faites à la femme en temps de guerre, célébrée le 19 Juin de chaque année, l’ONG Femme main dans la main pour le développement du Kasaï (FMMDK) en collaboration avec l’UNFPA, a organisé ce lundi 15 Juin 2020, une séance de briefing et de sensibilisation sur la communication efficace en matière de violences basées sur le genre (VBG) en faveur d’une vingtaine des journalistes de la ville de Kananga.

Selon les organisateurs, cette rencontre avec les hommes de médias avait pour objectif, amener ces derniers à contribuer pour la réduction de VBG; à la vulgarisation du cadre juridique, les normes et les lois fondamentales de femmes; sensibiliser la population sur les thématiques Genre et sur le mariage précoce, cela par le canal des médias.

Au cours de ce briefing, les participants ont été d’emblée outillés sur les concepts élémentaires de violences sexuelles et celles basées sur le Genre, les causes de VBG, leurs conséquences, leurs types et leurs sphères.

Les facilitateurs de cette assise ont rappelé l’importance capitale des professionnels de médias, des journalistes et des reporters dans le traitement des informations liées aux VBG où ils devront obligatoirement en faire une priorité, tout en se basant sur une approche centrée sur la survivante qui doit être mise au centre du processus de prise en charge.

Un accent particulier a été aussi mis sur les principes directeurs des VBG, qui sont entre autres : Sécurité, Confidentialité, Respect et non discrimination.

Quelques autres principes et éthiques des reportages sur les VBG, ont été mis à la portée des professionnels de médias, par exemple ; éviter des langages ou expressions qui portent un jugement sur la survivante ; ne pas faire le détails susceptibles à augmenter les risques de survivante ; etc.

Il faut noter que la province du Kasaï central, depuis 2016 à la suite des événements du phénomène Kamwina Nsapu, connait un taux élevé de prévalence des cas de violences sexuelles et celles basées sur le Genre perpétrées dans cette région

Ivan Honoré Mudiangombe.