RDC/Beni: une vingtaine des blessés après des échauffourées entre forces de l’ordre et des jeunes

RDC/Beni: une vingtaine des blessés après des échauffourées entre forces de l’ordre et des jeunes

13 juin 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Une vingtaine des personnes ont été blessées dont quatre grievement lors des échauffourées survenues vendredi 12 juin 2020 à Mangina, en territoire Beni au Nord-kivu.

La tension est restée tendue dans cette commune toute la journée du vendredi . A la base, une nouvelle manifestation populaire organisée par un groupe de pression pour réclamer « le départ du bourgmestre de Mangina, Kandondo Euphreim » a-t-il expliqué au Grandjournalcd.net. Les manifestants décrient la mauvaise gestion de cette entité par l’autorité locale.

La société civile locale se dit sidérer après la répression policière de cette manifestation. Selon cette structure plusieurs victimes ont été tabassées dans leurs domiciles alors qu’elles ne prennaient pas part à cette nouvelle mobilisation populaire.

M. Muhindo Rangi Jipson indique que ce comportement de la police vient de briser la collaboration avec la population.

 » Il est vraiment visible que cette attitude de la police à réprimer violemment cette manifestation vient de rompre le mariage entre la population et les forces de l’ordre. Les autorités locales et provinciales doivent y travailler urgemment pour que cette collaboration revienne encore. Je vous dis que la population a été tabassée. Nous avions documenté une vingtaine des cas de personnes blessées, certaines d’entre-elles ont été giflées et torturées devant leurs enfants » a expliqué Muhindo Rangi Jupson, président de la société civile locale.

Il invite l’auditorat militaire de garnison de Beni- Butembo d’ouvrir une information judiciaire contre ces policiers.

JEK