RDC/Nomination des mandataires publics : Au FCC les jeunes encore une nouvelle fois dans les oubliettes

RDC/Nomination des mandataires publics : Au FCC les jeunes encore une nouvelle fois dans les oubliettes

10 juin 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Au Front Commun pour le Congo de Joséph Kabila, il n’y a pas plus démagogique que le souci du renouvellement de la classe politique. C’est visiblement le dernier des soucis des dirigeants de cette plateforme politique. Un coup d’œil sur les dernières nominations suffit pour attester cette affirmation.

On aura longtemps plébiscité la richesse et la crème fraîche ou encore de la discipline des jeunes des partis phares du FCC comme le PPRD de Joséph Kabila ( le plus jeune dirigeant congolais de l’histoire et l’un des plus jeunes chefs d’État dans le monde) mais hélas ! On ne compte pas s’en servir de plus tôt.

La trentaine trouve pas son compte au FCC. Pendant qu’au CACH ( Cap pour le Changement) de Félix Tshisekedi on injecte du sang frais au service de l’État, le FCC ramène lui des vieux singes à l’instar des Lambert Mende Omalanga aux lignes maritimes, Bienvenu Liyota et Bilenge à la Régie des voies Aériennes ou encore l’honorable sénateur José Makila (PCA SCPT) en passant par Louis Londole ou encore Lambert Osango.

En effet, il ne sera plus loin du scandale pour le Front Commun pour le Congo de rappeler dans ses discours la nécessité du renouvellement de la classe politique ou même plaider pour l’encadrement de la jeunesse au vu de ses choix quand il s’agit de déléguer au service de l’État.

Moïse Dix