RDC/Procès 100 jours : l’issue du procès déterminera le sort de Vital Kamerhe aux côtés de Félix Tshisekedi

RDC/Procès 100 jours : l’issue du procès déterminera le sort de Vital Kamerhe aux côtés de Félix Tshisekedi

10 juin 2020 0 Par Grandjournalcd.net

Le procès sur la gestion des fonds alloués aux 100 jours du chef de l’État traînent plus d’enjeu qu’on le croirait. Au-delà de sa propre peau, Vital Kamerhe joue sa survie politique aux côtés du Président Félix Tshisekedi, son allié privilégié à qui il serait encore lié par l’accord de Nairobi ( l’accord qui a donné naissance au Cap pour le Changement, coalition qui a porté Félix Tshisekedi à la présidentielle de 2018).

Selon le magazine jeune Afrique, tout est parti d’une interrogation du chef de l’État congolais à son directeur de cabinet au sujet de son implication dans l’affaire du détournement présumé de fonds publics lié au Programme des 100 jours au sortir du conseil des ministres du début février. Des allégations que le mari de Hamida Shatur va dédramatiser et rejetter en bloc.

Le magazine renseigne que Félix Tshisekedi s’estimera finalement abusé par son directeur de cabinet à l’issue de son entretien avec les procureurs Kisula et Mumba à propos de cette affaire. C’est alors que le fils du très exigeant Étienne Tshisekedi va décider de s’en remettre aux procureurs pour tirer toute cette affaire au clair.

L’issue de ce procès est donc déterminante pour le très controversé chef de cabinet du président congolais qui, visiblement, en avait marre de devoir d’une part couvrir des multitudes de critiques contre son administration et surtout en direction de Vital kamerhe et de l’autre des relations difficiles de ses proches pas toujours disposés à baisser le chapeau face à ce très encombrant pacificateur.

Moïse Dix