RDC/Assemblée Nationale : vers l’élection d’un nouveau 1er vice-président du bureau, mais où se cache Jean Marc Kabund?

RDC/Assemblée Nationale : vers l’élection d’un nouveau 1er vice-président du bureau, mais où se cache Jean Marc Kabund?

5 juin 2020 0 Par Grandjournalcd.net

« Je quitte ce poste la tête haute et sans compromission », telle avait été une de premières phrases prononcées par Jean Marc Kabund après sa destitution au poste du 1er Vice-président de l’Assemblée Nationale.

Au-délà des réactions que cela a suscitées sur la scène politique, cette déclaration de Kabund était en vrai une consolation car, lui qui disait avoir pris acte de sa décheance aura encore tenté de s’accrocher tête basse. « c’est avec étonnement que j’apprends que j’aurais été destitué au cours de la séance plénière du 25 mai 2020. Comment puis-je vous croire en absence d’un acte juridique voté dans ce sens par notre chambre, moi je n’ai pas pris part à ladite séance plénière? » S’interrongeait Kabund-A-Kabund dans un accusé de réception adressée à Jeanine Mabunda, présidente de l’Assemblée Nationale.

Ce rétropédalage du Président a.i de l’UDPS qui tient à tout prix à s’accrocher à son poste au bureau la chambre basse du Parlement n’est visiblement qu’un coup d’épée dans l’eau. Puisqu’aux dernières nouvelles, nos sources renseignent qu’un calendrier serait déjà en perspective pour une probable élection d’un nouveau 1er Vice-président avant le 15 juin, date du début des vacances parlementaires qui prendront fin en Septembre lors de l’ouverture d’une nouvelle session.

L’UNC de Kamerhe preuneuse

Le poste n’étant pas une exclusivité de l’UDPS mais plutôt du Cap pour le Changement ( CACH), poliquement parlant, l’UNC n’est pas prête à céder aux caprices de son allié l’UDPS qui ne jure que sur le retour de Kabund au bureau de l’Assemblée Nationale alors que ce dernier a déjà été vomi par les élus du FCC majoritaires dans la composition de cette chambre avec plus de 250 Députés nationaux sur les 500 qui constituent l’Assemblée Nationale. D’où, le retour de Jean Marc Kabund au bureau demeure jusqu’à ce jour une utopie car même dans son propre parti, certains Députés seraient prêts à lui tourner le dos.

Gaston Kisanga